La Spirale

Petit historique
Ancienne guinguette du Hockey Club Fribourg Gottéron, La Spirale, en Vieille Ville de Fribourg, a été aménagée en diverses étapes pour devenir un club de jazz  parmi les plus appréciés de Suisse, aussi bien par les musiciens que par les spectateurs.

Le premier concert a eu lieu le 6 mars 1986. Il s’agissait d’un récital de musique classique. Depuis, à raison d’une soixantaine de soirées par année, ce sont plus de 1’200 manifestations culturelles, principalement musicales, qui ont eu lieu à la Spirale.

En été 1994, le comité de la Spirale a décidé de procéder à des interventions pour dynamiser et optimiser l’espace à disposition et ainsi concentrer ses activités dans la cave du Petit St-Jean. Ces travaux ont augmenté sensiblement la capacité d’accueil et le confort du lieu en permettant notamment une circulation entre le bar et la salle, tout en maintenant une séparation claire entre les deux espaces.
En 1996, la Spirale a fêté son dixième anniversaire. A cette occasion, elle a produit un CD, «Instants d’année», composé d’extraits de concerts enregistrés dans sa cave. Ce CD, qui reflète parfaitement la programmation du club, a été vivement apprécié par les amateurs qui en reconnaissent la qualité et l’originalité.
En 2003, la Spirale subit d’ambitieuses transformations pour améliorer l’espace du lieu.

Aujourd’hui, La Spirale a 30 ans d’existence et fait partie des cinq meilleurs clubs de jazz helvétiques.

Programmation
Originellement conçue comme une sorte de café-concert, ou une cave à jazz, la Spirale s’est très vite ouverte à une large palette de genres musicaux: jazz, blues, chanson ou musiques traditionnelles, mais également rock, humour ou cinéma. Des têtes d’affiches internationales côtoient des artistes régionaux et locaux, mais la qualité et l’originalité, critères décisifs de sélection, sont toujours au rendez-vous.
L’accent est mis sur la convivialité entre les spectateurs, mais aussi sur une qualité de l’accueil des artistes, qui en général, adorent jouer à la Spirale. Dès lors, la réputation du club a très vite dépassé les frontières de la ville et du canton : ainsi, il n’est pas rare que des gens viennent de loin pour assister à certaines exclusivités.